Longue vie à tabou d’abus


Tabou d’abus, film que j’ai tourné avec une caméra 16mm, montée sur une table Atlas par Stéphane Détournel. De la copie 0 nous avons fait une téléciné et la postsynchronisation s’est fait avec la vidéo. C’était en 1988. L’ U-matique était le format Broadcast, l’époque des grosses caméras. Peu plus tard on trouvera des caméscopes sur le marché grand public.
Aujourd’hui je travaille l’étalonnage sur un fichier dv. Un film d’un long chemin.

Vidéo professionnalisme

Ce qui est intéressant avec la vidéo est que l’image s’approprie la philosophie de l’enregistrement du son: enregistrer dans la durée jamais le mot coupé n’ est prononcé. Au début Sony et JVC n’ont pas voulu développer un système de montage, seulement des enregistreurs. De plus en plus des gens ont voulu à monter leurs films de 3 heures. Les amateurs et les chercheurs ont forcé les industriels de faire quelque chose. C’était pareil avec le 16mm, l’ordinateur ou l’internet. Un jour le professionnel remarque, qu’il peut produire mon cher et il accepte les améliorations techniques.

Un film de montage:

11/02/2012 Marchandise de phantasie

Un film n’est pas une marchandise objective comme une voiture. Son utilité, comme pour toute « marchandise de phantasie » repose sur l’ implication personnelle de son auteur, qui permet au spectateur de s’impliquer plus fort à son tour.
————————————————————————————-

STUDY SERIES « POLARISATION – IDENTIFICATION » acrylic on paper, 2009, 29,5×20,5 cm

07/02/2012 Travail sur une vidéo de Kraguly:

Radovan Kraguly, is an artist of international reputation who has exhibited widely throughout Europe and now lives and works in Wales and Paris.The underlying theme of Kraguly’s work is one of man’s subjugation of nature, and its subsequent processing to our own ends. Since his first visit to Wales in the 1970s much of his work has addressed intensive livestock farming, particularly meat and milk production. Kraguly was granted an award by the Arts Council of Wales to work with curator Clive Adams to establish the likely content, budget and timetable of a major international touring exhibition and educational programme which would explore the important social and agricultural issues raised by the artist’s work.

Joachim,

J’ve just seen the film through your blog. It is realy very good And present perhaps a new departure in my work. It certanly does
lik with the the part of my formal work
Mille gracie once again for your amicale aid in editing and colaboration .
Best wishes
Radovan